Érection dun homme à 56 ans


érection dun homme à 56 ans

Bien loin de la ménopause des femmes, lors de laquelle l'appareil reproducteur se met à la retraite, l'andropause va de pair avec une diminution lente et graduelle du taux de testostérone dans le sang, maintenant la fonction reproductrice.

Les modifications physiques générales qui l'accompagnent sont palpables : sa silhouette s'arrondit, s'alourdit, il est plus sujet aux douleurs, moins résistant à l'effort L'homme voit sa sexualité changer, sa libido diminuer.

érection dun homme à 56 ans

Il est d'ordinaire sujet à trois types d'érection : la réflexe, liée au contact, aux caresses et à la stimulation physique ; la spontanée, celle qui se produit trois à six fois par nuit durant son sommeil totalement indépendamment des érection dun homme à 56 ans ; et enfin la psychogène, engendrée exclusivement par la pensée et le désir.

A 50 ans, cette dernière commence à pécher. Ce changement est souvent déstabilisant.

érection dun homme à 56 ans

L'homme de 50 ans peut avoir un désir très fort sans avoir d'érection. L'homme retrouve alors l'ardeur de ses 20 ans, se découvre une nouvelle puissance sexuelle, surtout s'il la stimule avec les médicaments favorisant l'érection, comme le célèbre Viagra.

érection dun homme à 56 ans

Mieux, les relations sexuelles fréquentes permettent à son taux de testostérone de remonter et de freiner les effets de l'andropause, qui ont tendance à le rendre disgracieux. Son corps, soudain, rajeunit. Les satisfactions qu'ils en tirent sont certes immédiates et sans effort, mais l'histoire ne demeurera pas nouvelle éternellement ", conclut le sexologue.

érection dun homme à 56 ans

Vous lisez actuellement : La chimie de l'homme de 50 ans Cet article a été ajouté dans vos favoris.